Le Metropolitan Opera revient au cinéma

Eugène Onéguine avec Mariusz Kwiecien & Anna Netrebko
Photo Lee Bromfield/Metropolitan Opera

New York en direct : Pour la 6ème année consécutive, le MET renouvelle les diffusions en HD dans les salles de cinéma Gaumont Pathé. Le programme de la saison 2013-2014 propose dix opéras dont quatre nouvelles productions. 

La signature du MET, ce sont des distributions qui affichent les plus grandes voix de la planète lyrique, et dans une même soirée ! Cette année, cinq productions devraient tenir leur promesse: Eugène Onéguine, Werther, Rusalka, Le Prince Igor et La Cenerentola

L’ouverture de la saison se fera avec une nouvelle production de Eugène Onéguine de Tchaïkovski. Une musique bouleversante et une distribution magnifique - Anna Netrebko et Mariusz Kwiecien - dans cette grande tragédie romantique de la Russie à la fin du XIXe siècle.

Jonas Kaufmann dans Werther - Nouvelle production
Photo Brigitte Lacombe/Metropolitan Opera
Jonas Kaufmann devrait faire traverser l’océan et pleurer les foules dans Werther de Massenet aux côtés de Elina Garanca. Le ténor qui avait enflammé Bastille dans ce rôle en 2010 devrait laisser de nouveau les spectateurs du MET sous le choc.

A ne pas manquer également, la reprise de Rusalka de Dvorak avec Renée Fleming dans un de ses rôles fétiches. L’histoire est inspirée de La Petite Sirène d’Andersen et c’est un "opéra-conte de fées" somptueusement mélodique qui devrait être illuminé par le talent de la soprano américaine.

Renée Fleming dans Rusalka
Photo Ken Howard/Metropolitan Opera
Autre curiosité absente depuis un siècle au MET, une nouvelle production du Prince Igor de Borodine qui devrait faire impression avec la basse russe Ildar Abdrazakov qui incarnera le héros tourmenté avec toute la puissance et les nuances qu’on lui connaît.

Enfin, la saison se terminera par Rossini et sa Cenerentola de luxe avec Juan Diego Florez et Joyce di Donato, deux étoiles du bel canto.

Une saison riche et variée complétée par cinq autres opéras : Tosca de Puccini, Le Nez de Chostakovitch, Falstaff de Verdi, La Bohème de Puccini et Cosi Fan Tutte de Mozart

L’intérêt de ces diffusions au cinéma est de pouvoir entendre ces opéras, au même moment et au même rythme que les spectateurs du MET, avec l’interview des personnalités - Artistes, Chef d'Orchestre et Metteur en scène - aux entractes. On découvre également des images inédites comme la mise en place des immenses décors ou la préparation des chanteurs. En plus, la diffusion HD des images et du son est de très bonne qualité technique.

Pour réserver, les abonnements sont déjà accessibles en ligne mais les places en vente à l’unité le seront à partir du 17 juin 2013. Réservation en ligne

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer